Melanie
Publié le - 24 aff. -

La législation sur l’accessibilité aux PMR des habitations

Pour que les personnes âgées ou PMR puissent vivre dans les logements de leur choix, les nouveaux bâtiments d’habitation doivent intégrer les dispositifs leur aidant à y accéder. L’élévateur PMR est l’un d’entre eux.

La loi sur l’accessibilité des logements collectifs

Désormais, c’est la règle. Tout immeuble d’habitation collective nouvellement construit doit être aménagé de manière à permettre aux PMR et séniors d’y vivre et circuler en dépit de leur handicap. Aussi, pour les bâtiments de plus de trois étages, l’installation d’un ascenseur est de mise, pouvant être complétée par d’autres à l’intérieur ou à l’extérieur de l’immeuble. L’élévateur pmr en est un exemple, permettant aux PMR d’éviter les marches des escaliers ou les différents dénivelés.

Les neufs les plus concernés

Dans son article R.111-18, le Code de la Construction et de l’Habitation oblige en effet les constructeurs à rendre accessibles aux PMR les bâtiments nouvellement construits. Cela concerne notamment leurs circulations communes intérieures et extérieures ainsi qu’une partie de leurs surfaces de stationnement de véhicules. Leurs logements, locaux collectifs et équipements sont également concernés par cette mesure. C’est le même cas pour les anciens bâtiments dans lesquels sont entrepris des travaux de modification ou d’extension dont le coût serait plus ou égal à 80 % de la valeur du bien.

La nécessité d’un élévateur PMR sur les lieux

La présence d’un élévateur PMR est donc nécessaire sur ces lieux car il permet de satisfaire aux besoins en circulation verticale des personnes à mobilité réduite. Se déclinant en forme de plateforme élévatrice électrique, il peut supporter le poids d’un fauteuil roulant avec la personne handicapée dedans. Cette dernière peut donc accéder à un autre étage ou palier de l’immeuble quand nécessaire. L’installation de l’appareil est également recommandée pour lui permettre de franchir quelques marches ou un dénivelé. Celui-ci remplace le plan incliné qu’on n’a pas pu aménager faute de place.

Ascenseur ou élévateur

Il faut toutefois savoir qu’un élévateur PMR ne remplace pas un ascenseur. D’ailleurs, une dérogation a été nécessaire auparavant pour l’utiliser comme tel dans les bâtiments d’habitation collective. Heureusement que vers fin 2015, un arrêté a permis l’installation et l’usage d’autres solutions offrant la même praticité, facilitant l’accessibilité des PMR à ces types de logements. Une d’elles est l’élévateur PMR, à installer à la place de l’ascenseur à l’intérieur du bâtiment à usage d’habitation. Cependant, il faut que l’immeuble soit situé dans une zone ne permettant pas d’y réaliser un cheminement extérieur accessible.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 11 Déc. 2017Des idées de déguisement en Père Noël40 aff.
  2. 28 Oct. 2017J'ai testé pour vous le site Digidom.pro98 aff.
  3. 17 Avril 2017Comment faire un ravalement de façade en co-propriété383 aff.
  4. 26 Mars 2017Faites comme moi et louez un box à Saint-Denis avant de déménager452 aff.
  5. 27 Janv. 2017Mettre ses cils toute seule487 aff.